L’intervention de la sophrologie dans les relations d’aide

Empathie, écoute active, congruence, non jugement sont les quatre qualités qui favorisent la relation d’aide. En d‘autre termes, c’est aider l’individu à repérer les émotions négatives qui le perturbent. Ce sont l’anxiété, la jalousie, l’angoisse les peurs etc. Mais la sophrologie peut être la réponse à la problématique liée à la relation d’aide.

En sophrologie, les phénomènes vécus s’expriment dans une sensation d’être, plutôt que dans une conscience d’être. La sophrologie prend sa place dans la manifestation du corps bien vivant. Cela permet à chacun de se sentir en tant que sujet. C’est-à-dire un être libre et responsable indépendant du monde environnant.

Les champs d’actions de la sophrologie

Cette méthode incite lu sujet à examiner sa corporalité. Et cela sur les trois grandes parties: le corps, le mental et les émotions. La personne est donc mise dans un état de relaxation. Ce qui lui permet de se concentrer sur ce qui se passe en elle. Par conséquent, toutes les capacités sont mobilisées petit à petit. Ainsi, au final, toutes les ressources seront plus fortes; permettant un développement personnel.

La sophrologie utilisera des outils en état de conscience modifié. Cela après la séance de relaxation physique et mentale. Ces instruments consistent principalement à des mouvements corporels accessibles à tous. Incluant des exercices respiratoires ou des visualisations positives. L’objectif est de communiquer avec sa conscience. Soit pour l’enrichir, soit pour aller chercher des forces.

Enfin, comme il était dit précédemment, l’empathie, l’écoute active, la congruence et le non jugement permettent de surmonter les tracas quotidiens. Ou bien même des problèmes plus important relatifs à la relation d’aide.

L’interdépendance de la sophrologie et des relations d’aides

D’une part, la sophrologie fait de la conscience son principal objet de recherche. D’autre part, la relation d’aide ne peut se priver de la conscience pour s’exprimer. Qu’est-ce que l’illumination du fonctionnement de la conscience apporte à la relation d’aide ?

Si les sophrologues existent, c’est que des personnes ont besoins de leurs méthodes. Des individus en situation de détresse morale ou en demande de soutien.

La sophrologie d’urgence

La sophrologie d’urgence est une relation d’aide pouvant être instaurée en dehors du cadre protocolaire. L’objectif du sophrologue est d’accompagner le patient à dépasser un moment difficile. Ce dernier engendre de fort stress et des tensions s’installant durablement dans la conscience. D’où la nécessité de la sophrologie d’urgence.

Les procédés de respiration et de relaxation dynamique

C’est un fil conducteur dans un travail de réinsertion d’une personne en détresse morale. En effet, apprendre à diriger sa respiration permet une écoute du corps. Ainsi, les exercices pratiqués en sophrologie sont des moyens efficaces pour une relation d’aide. On peut citer la respiration ou la relaxation dynamique parmi tant d’autres. Deux pratiques permettant de se détendre, de prendre du recul, se projeter positivement. Une solution qui s’offre à toutes personnes ayant des difficultés à mobiliser ses ressources.

Enfin, il y a la sophro-acceptation progressive qui permet de sentir son corps fort et solide. Un état sur lequel une pensée lucide et efficace peut s’imposer indépendamment des situations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *