Cyberharcèlement : aider les adolescents avec la sophrologie

Le cyberhacèlement est largement répandu à travers le monde. Et les enfants et adolescents ne sont pas à l’abri. Ils sont même plus exposés avec leur usage quotidien des nouveaux moyens de communication. Pour les aider et les protéger, les parents ont à leur disposition différentes alternatives.

Se libérer grâce à la sophrologie

D’après l’UNESCO, près de 246 millions d’enfants et d’adolescents sont victimes de cyberharcèlement. Ce problème a émergé avec l’apparition des nouveaux moyens de communication. Et ces chiffres publiés en 2017 montrent l’ampleur du problème. Pourtant, les conséquences sont nombreuses. Les victimes subissent une souffrance morale et cela nuit à l’équilibre psychique. Ils perdent confiance en eux et sont frustrés. La dépression est également courante et cela peut mener au suicide. Face à cela, des solutions existent pour aider les adolescents. Justement, les sophrologues sont de plus en plus sollicités. Ils offrent un réel soutien aux victimes. Ils aident sans émettre de jugement. Et cet aspect est très important pour les adolescents.

La sophrologie aide les victimes à libérer leur parole. En effet, face à ce phénomène, elles gardent le silence par honte. Elles ont également peur d’être jugées. Pourtant, cela ne permet pas de résoudre le problème. Face à cela, le sophrologue offre un appui intéressant. Les séances permettent d’évacuer la surcharge émotionnelle et de s’apaiser. L’adolescence est une période de transition. Les adolescents sont soumis à des changements physiques et sont encore en quête d’identité. Ainsi, la confiance en soi est mise à rude épreuve. Cela est aggravé par les harcèlements. Heureusement, la sophrologie aide à se revaloriser. Les séances aident l’ado à reprendre conscience de ses qualités. De plus, il valorise ses richesses personnelles et ses valeurs. Au final, la victime prend conscience de ses atouts et renoue avec une image positive.

Retrouver le bien-être au quotidien

Entre autres, le harcèlement conduit les jeunes à adopter un mécanisme de défense. Cela peut se traduire par de l’anxiété ou des crises d’angoisse. Pourtant cela nuit à l’épanouissement personnel. Face à cela, la sophrologie aide l’adolescent à mieux comprendre ses sentiments. Les exercices aident à calmer le stress et l’anxiété. Ils permettent de retrouver l’équilibre avec le corps et l’esprit. Au final, il retrouve pleine possession de son corps et de ses émotions. Le plus important est que la personne retrouve un sentiment de sécurité au quotidien. Ainsi, les mécanismes de défense ne sont plus utilisés. Grâce à cela, l’adolescent communique plus facilement avec les autres en toute liberté.

En dehors du soutien face aux harcèlements, la sophrologie présente de nombreux autres bienfaits. es exercices de respiration aident aussi à lutter contre les troubles du sommeil. Ils améliorent également la concentration et la mémoire. Il s’agit aussi d’un bon moyen de gérer le stress. Et cela est toujours utile au quotidien. Lors des examens par exemple, les adolescents sont moins préoccupés. Et en cours, ils sont beaucoup plus productifs. Entre autres, cela permet de soulager les douleurs chroniques. Pour aider les victimes de harcèlement, un soutien psychologique est également une bonne idée. A la fin, la victime sait gérer ses émotions et possède plus de confiance. Et cela permet de sortir de l’exclusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *